VOTRE SOLUTION WEB PROFESSIONNELLE



 Rechercher

Rechercher sur le site :

 


 S'abonner aux analyses économiques

En inscrivant votre email, vous recevez gratuitement les bulletins d'information et d'analyses économiques et financières du site :

 

Pour vous desinscrire cliquez ici




 Visiteurs uniques

Visiteurs au total : 173333
Visiteurs d'aujourd'hui : 77
Visiteurs en ligne : 2



Signification et Histoire du patronyme Dabo

dabo-patronyme

Les Dabo sont la deuxième lignée du patronyme Diawara, la première lignée étant les Sagonè.

Les deux lignées se sont livrées 300 ans de guerres fratricides. À cause de ces rivalités, le nombre de personnes des deux lignées s'est considérablement réduit. Certains Dabo ont migré dans le Sanga, province située actuellement entre Kayes et Kingui au Mali. C'est le nom de cette localité qui deviendra le laudatif des Dabo : #Sangadjan ou #Sankadjan.D'autres vagues de Dabo quittèrent cette localité et migrèrent dans le Fouta Djallon au 18ème siècle en pleine période de tensions religieuses entre peuls musulmans et dialonke animistes. 

À la bataille de Talansan en 1727, les Dabo, les Mandén Mory (marabouts malinkés) s'allièrent aux peuls musulmans contre les dialonke: 12 chefs de guerres peuls et 10 chefs de guerre malinkés.

Après cette victoire musulmane contre les dialonke, les problèmes de cohabitation surgirent entre communautés malinkés et peuls à cause d'une frange de peuls rebelles hostiles à un Fouta multiethnique. À noter que ces rebelles peuls appelés hubbu ne seront pas soutenus par le pouvoir naissant de #Timbo. Le Fouta naissant n'arrivait pas à maîtriser cette rébellion Hubbu qui rendaient la vie dure aux nons peuls. 

À cause de cette marginalisation non officielle, 14 villages malinkés ont décidé de quitter le Fouta en 1810 et de s'attendre au bord de la brousse (woulada_la=entrée de la brousse) afin de retourner au Mandén ensemble. Les Dabo faisant partie de cette vague fondèrent ( Dabola=chez les Dabo) en cette période. 

Poursuivis plus tard par la rébellion des peuls Hubbu, les Dabo abandonnèrent Dabola en 1860 et pénètrent à l'intérieur de la brousse (#Woula_könö), sur l'autre rive du fleuve Tinkisso, un affluent du Niger. Ils s'installèrent à Kouroukoro et ses environs sur la rive droite du Tinkisso. La province du #woulada fut fondée par ces vagues de Maninka ayant quitté le Fouta pour s'installer dans cette zone intermédiaire entre la moyenne et la Haute Guinée. 

Nb: la rébellion Hubbu durera jusqu'à la période Samoryenne. Finalement, les Almamy du Fouta Djalon vont solliciter l'intervention militaire de Samory afin que la sécurité des routes commerciales soient assurées au sud et au sud-est du Fouta. L'intervention que #Samory Touré va accepter. 

Le général Lankaman N'faly, le chef de l'armée de l'ouest de Samory ira mener cette mission et détruisit la rébellion Hubbu au nom de cette entente cordiale entre les deux entités.

#Source: Histoire des patronymes essentiels du Mandén de Solomana Kanté en écriture n'ko.


admin

Partager sur :  Partager sur Digg  Partager sur Blogmarks  Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Scoopeo   Lu : 76 fois