VOTRE SOLUTION WEB PROFESSIONNELLE



 Rechercher

Rechercher sur le site :

 


 S'abonner aux analyses économiques

En inscrivant votre email, vous recevez gratuitement les bulletins d'information et d'analyses économiques et financières du site :

 

Pour vous desinscrire cliquez ici




 Visiteurs uniques

Visiteurs au total : 95835
Visiteurs d'aujourd'hui : 65
Visiteurs en ligne : 1



Situation sanitaire en Guinée

Santé Afrique Depuis les années quatre-vingt, la Guinée, à travers le MSHP, s'est attachée à promouvoir des politiques de santé qui se sont continuellement adaptées pour répondre au mieux aux besoins de santé de la population en terme de disponibilité d'accès aux services.

Ainsi, à l'indépendance, les investissements importants ont été réalisés pour améliorer l'offre de soins au niveau des zones rurales par des soins de santé de première ligne. Au niveau des centres urbains, en plus des dispensaires, il a été construit des hôpitaux généraux de référence.

La forte croissance démographique et la faible capacité économique n'ont pas permis à l'Etat de faire fonctionner ces structures.

Le Ministère a souscrit aux valeurs de justice sociale définies en 1978 à Alma-Ata sur les Soins de Santé Primaires. Dans le cadre de la mise en œuvre de cette initiative, la Guinée a mis en place l'initiative de Bamako pour solliciter la contribution des usagers aux financements de la santé (recouvrement des coûts).

Parallèlement à cette initiative, l'Etat devrait poursuivre ses efforts dans le financement de la santé.

Ainsi, des politiques et des plans de développement sanitaire ont été élaborés pour améliorer la performance des systèmes de santé.

La mise en œuvre de ces réformes a conduit à l'exclusion d'une frange importante de la population surtout en zone rurale. Pour redresser cette situation qui altère l'équité dans l'accès, dans l'utilisation et des résultats de la santé, le Gouvernement a initié une stratégie pour la réduction de la pauvreté.

Dans cette stratégie, le Gouvernement s'est engagé à fournir des soins à des groupes cibles par des interventions de prévention telles que la vaccination, l'approvisionnement en eau et assainissement, la réduction de la mortalité maternelle et al lutte contre le paludisme, la tuberculose et le sida.

Actuellement, la stratégie de financement appliquée par le Gouvernement est la gratuité des soins obstétricaux et néonataux.

A l'avenir, le Gouvernement envisage des réformes sur le financement axées sur :

? L'assurance maladie obligatoire pour les travailleurs de la fonction publique et du secteur informel ;

? La mise en place d'un régime d'assistance médicale pour les pauvres et les populations vulnérables ;

? La mise en place de mutuelles de santé pour compléter les régimes d'assurance.

? La mise en place de la couverture universelle

Télécharger le rapport sur la santé en Guinée issu de la conférence sur le financement de la Santé.



M. Sanoussy Dabo

Partager sur :  Partager sur Digg  Partager sur Blogmarks  Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Scoopeo   Lu : 3268 fois